Loading
Loading...
ar racking - storage solutions

Politique de Cookies

Ce site Web utilise des cookies propres et des cookies de tiers pour vous offrir une meilleure expérience d’utilisateur et à des fins analytiques ou statistiques sur son utilisation.

Vous pouvez obtenir de plus amples informations dans Politique de Cookies.

Accepter les cookies
Refuser les cookies
Les choix
04/02/2022

Opérateurs logistiques : définition, fonctions et types

operadores-logisticos
Un réseau logistique est une partie d’un système conçu pour connecter de façon efficiente les activités de production d’un produit à sa consommation (vente au client final). Il s’agit d’une partie de la supply chain ou chaîne logistique. Autrement dit, dans la chaîne d’approvisionnement, il concerne principalement le transport et le stockage, et bien que cela puisse paraître simple, il s’agit d’un processus commercial qui requiert une planification détaillée. Cette tâche complexe est communément externalisée vers des opérateurs logistiques dont nous analyserons plus bas les différents types et les différentes fonctions.

La planification du réseau logistique n’est pas chose facile car il faut tenir compte de nombreuses variables : politique d’approvisionnement, volume de marchandises, systèmes de transport, entrepôts disponibles et configuration des rayonnages, prévisions d’avenir, etc.

C’est pourquoi, pour réaliser le plan logistique, il faut tenir compte de certains aspects essentiels :

  • Concrétiser et classifier quel produit commercialise l’entreprise et tout ce que cela implique sur le plan logistique : volume, poids, manipulation…
  • Spécifier l’activité logistique pour chacun des produits.
  • Identifier les besoins de transport du produit et son cycle de vie dans l’entrepôt.
  • Capacité de stockage.
  • Disposition des entrepôts ou centres logistiques.

Planification logistique : objectifs

Une fois cette première phase d’analyse réalisée, il faudra établir des objectifs qui donnent un sens à l’implantation du réseau logistique :

  • Réduction des transports, surtout en ce qui concerne la fréquence.
  • Réduction des manipulations.
  • Niveau optimal de stock.
  • Éliminer au maximum les possibles déballages et réemballages, les adaptations et la préparation de commandes spécifiques.  
  • Réduction des révisions nécessaires.

C’est pourquoi l’objectif principal du plan est de simplifier au maximum les processus de transport et de stockage pour les rendre plus rapides, plus simples, plus pratiques et plus rentables, tout en mobilisant la quantité strictement nécessaire de moyens humains et mécaniques.

Conception d’un réseau logistique : transport et stockage

Après avoir fixé les objectifs que l’on doit ou que l’on souhaite atteindre avec la planification logistique, il convient d’établir le comment, c’est-à-dire la conception du réseau logistique. Comme nous le disions, il s’agit pour l’entreprise de connecter efficacement et de façon rentable la production et la vente d’un produit : constituer les activités centrales de tout le processus de la chaîne logistique.

Le réseau logistique peut être géré intégralement de façon interne ou bien en ayant recours au soutien des opérateurs logistiques des différents types : 1PL, 2PL, 3PL, 4PL, 5PL.

Comme le réseau logistique concerne principalement le transport et le stockage des marchandises, il est impératif de prendre en compte certains critères :

  • Détermination des moyens de transport à employer : itinéraires, quantités de produit à transporter, disposition de ces moyens, capacité de service, etc.
  • Localisation des entrepôts : pour déterminer leur installation, il faut également tenir compte de la localisation géographique des points de vente.
  • Type d’entrepôt(s) dont on souhaite disposer : en fonction du type de produit, les entrepôts pourront être un entrepôt central proche du site de fabrication, un entrepôt de distribution, un entrepôt de transit, etc.

Externalisation : opérateurs logistiques

L’exigence et la complexité de la matérialisation du réseau logistique a fait que de nombreuses entreprises externalisent désormais ces opérations. Que sont alors les opérateurs logistiques ? Les opérateurs logistiques sont des fournisseurs spécialisés dans la gestion de tout ou partie des processus inclus dans la chaîne logistique d’une autre entreprise, comme le stockage, le transport et la distribution ou la gestion du stock.

operadores-logisticos

Le principal avantage pour les entreprises qui décident de sous-traiter des opérateurs logistiques est qu’ils n’ont pas à investir de ressources pour développer leur propre plateforme logistique, ni à se constituer une flotte de transport, ni à former du personnel.

Le rôle des opérateurs logistiques est fondamental puisqu’il va au-delà d’une fonction purement exécutive. Ils sont également responsables de la supervision, de l’analyse, de la gestion et de la rentabilisation des phases de la chaîne logistique qui leur sont assignées. Et c’est justement en fonction des tâches spécifiques de la chaîne logistique qui sont externalisées qu’on peut identifier différents types d’opérateurs logistiques.

Types de opérateurs logistiques : (1PL, 2PL, 3PL, 4PL et 5PL)

En fonction du degré de responsabilité que l’opérateur logistique a avec la chaîne logistique de l’entreprise contractante, il est actuellement possible d’identifier les opérateurs en cinq groupes différenciés.

Leur dénomination est de type XPL. Les sigles PL correspondent à “party logistics” en anglais, c’est-à-dire des fournisseurs de logistique. À la place du X apparaissent des valeurs qui vont de 1 à 5, en fonction du niveau de responsabilité de l’opérateur envers l’entreprise contractante. Le 5 correspond au niveau d’intégration le plus élevé.

operadores-logisticos

Opérateurs logistiques 1PL

Les opérateurs logistiques 1PL (first party logistics) sont principalement les agences de transport qui se chargent de déplacer les marchandises d’un point à un autre. Dans ce cas, l’entreprise contractante ne délègue ni le stockage ni les opérations d’entrepôt.

Opérateurs logistiques 2PL

Dans ce cas, les opérateurs logistiques se chargent du transport et du stockage des produits. La coordination des opérations dépend toujours de l’entreprise contractante, mais les opérateurs logistiques 2PL (second party logistics) se chargent du fonctionnement des flottes de transport et du stockage des produits.

Opérateurs logistiques 3PL

Dans ce niveau d’intégration logistique, les opérateurs logistiques 3PL se chargent de la gestion total des processus de stockage et de transport de marchandises. Les third party logistics, contrairement aux 2PL, offrent un service plus complet parce qu’ils assument la responsabilité de la gestion de la flotte, de la gestion de l’entrepôt et la coordination entre les deux. Par ailleurs, une autre différenciation importante est que, dans ce cas, les entrepôts et les moyens de transport qu’ils offrent appartiennent à l’opérateur logistique lui-même.

Quand on atteint ce niveau de délégation dans les opérations logistiques, la relation qui est établie est d’emblée sur le long terme et le niveau de conformité et d’adaptation de l’opérateur logistique aux besoins de l’entreprise contractante est élevé.

Opérateurs logistiques 4PL

Il s’agit des opérateurs logistiques qui transcendent les phases de transport et de stockage et qui s’occupent de toute la gestion de la chaîne logistique. Toutefois, ce n’est pas qu’ils remplissent les fonctions des 3PL avec un degré d’autonomie supérieure : les fourth party logistics sont les opérateurs logistiques chargés de superviser et de coordonner le travail des 3PL.

Opérateurs logistiques 5PL

C’est le plus haut degré d’intégration dans la chaîne logistique de la part d’un opérateur logistique. Les entreprises contractantes délèguent la totalité de leur chaîne logistique aux fifth party logistics, qui sont des fournisseurs avec la capacité et l’expérience pour gérer de nombreuses chaînes d’approvisionnement en même temps, et ce, au niveau international.

Ce type d’opérateurs logistiques sous-traitent les 3PL (flotte de transport, stockage, gestion de ces deux activités) et les 4PL (audit et supervision des 3PL) pour remplir leurs engagements. Les opérateurs logistiques 5PL sont des fournisseurs impliqués dans la planification stratégique et logistique des entreprises qui externalisent leurs services. 

Avantages et inconvénients de sous-traiter des opérateurs logistiques

Comme pour toute sous-traitance, avant de l’exécuter, il faut évaluer les avantages et les inconvénients. Quand il s’agit de la sous-traitance d’un opérateur logistique, on peut identifier certains bénéfices, mais il y a également certains inconvénients à prendre en compte :

Avantages

Inconvénients

  • L’entreprise contractante n’a pas à effectuer de grands investissements (acquisition d’une flotte de transport, location ou achat d’entrepôt, etc.)
  • Amélioration de la qualité et de la précision du service étant donné qu’il est le fait d’un fournisseur spécialiste.
  • Simplification professionnelle : il n’est pas nécessaire de disposer d’un département ou d’une équipe logistique complète puisqu’il ne faut se focaliser « que » sur la stratégie et pas sur les opérations.

 

  • Le coût de la sous-traitance du service.
  • Dépendance et obligation de faire confiance à un tiers.
  • Contrôle des opérations et du cycle de vie du produit moins important.

: