Loading
Loading...
ar racking - storage solutions

Politique de Cookies

Ce site Web utilise des cookies propres et des cookies de tiers pour vous offrir une meilleure expérience d’utilisateur et à des fins analytiques ou statistiques sur son utilisation.

Vous pouvez obtenir de plus amples informations dans Politique de Cookies.

Accepter les cookies
Refuser les cookies
08/06/2020

Principales zones d’un entrepôt

principales-zones-entrepot
La logistique est le processus de production qui comprend un ensemble de moyens et de méthodes en vue de développer l’organisation d’une entreprise ou d’un service spécifique. En tant que processus de production, l’optimisation est prioritaire pour obtenir les meilleurs résultats, en tenant toujours compte d’un équilibre de facteurs tels que la qualité du produit, la quantité de temps investi, l’emploi de l’énergie ou le nombre d’erreurs inférieur.

L’entrepôt, l’espace physique où sont réglés les flux d’entrée et de sortie des produits, s’avère aussi indispensable dans le processus de la logistique. Mais, comment un entrepôt est-il distribué ? Quelles sont les principales zones ou aires qu’il comprend ?

 

Configuration ou layout des zones d’un entrepôt

Il s’agit de la phase préliminaire à la conception, organisation de l’espace sur plan, de l’entrepôt. Le layout de l’installation identifiera où se situent les différentes zones de l’entrepôt. C’est donc une phase importante pour l’optimisation maximale de la superficie de l’entrepôt. 

Pour développer correctement le layout de l’entrepôt, il faut tenir compte des facteurs suivants :

Volume de l’activité

C’est une erreur de penser que plus il y a de mètres carrés, mieux c’est pour l’entrepôt : plus la superficie est importante, plus le coût opérationnel est élevé. Il existe des solutions de stockage qui favorisent l’optimisation de l’espace en hauteur, comme les solutions automatiques pour palettes, les entrepôts autoportants ou les plateformes sur rayonnages.

Maintenir un équilibre entre la capacité à développer les activités de l’entrepôt et l’espace occupé par celui-ci sera fondamental.

Type de marchandise

Il faudra tenir compte des facteurs tels que : si la marchandise est stockée sur des palettes ou dans des caisses, le temps de manipulation de cette marchandise, le poids et le volume des références, si la marchandise requiert des conditions spéciales comme par exemple le froid, etc. Tout cela déterminera la localisation de la marchandise pour le stockage.

Contrôle et gestion des unités de charge

Les articles à plus forte rotation devront se trouver plus près de la zone de chargement / de déchargement, afin de réduire le coût en termes de mouvement.

Sécurité

La distribution des zones d’un entrepôt doit garantir la sécurité de la marchandise, mais, surtout, celle des opérateurs qui travaillent dans l’entrepôt. Il existe de nombreux éléments qui améliorent la sécurité dans les entrepôts et qui doivent donc également être pris en considération dans la confection de l’entrepôt. 

Ces facteurs, parmi d’autres, comme éviter de saturer certaines zones ou calculer les équipements dont on va avoir besoin pour le fonctionnement correct de l’entrepôt, doivent être pris en considération avant de mettre en place l’organisation des différentes zones de l’entrepôt.

 

Zones de l’entrepôt

Les zones de l’entrepôt seront de différentes tailles en fonction des activités spécifiques qu’on y réalisera et des besoins de l’entrepôt.

  1. Zone de chargement et de déchargement :

C’est la zone qui est destinée à la réception et à l’expédition de marchandises, et il s’agit de l’une des principales zones de l’entrepôt. Lorsque la zone est intégrée à l’installation, cela permet un accès direct aux véhicules de transport des marchandises, généralement des camions, et où interviennent également des remorques et des conteneurs. Les zones de chargement et de déchargement d’un entrepôt dotent l’installation d’une gestion plus souple et plus rapide des unités de charge, mais elles doivent disposer de l’espace suffisant pour que le chargement et le déchargement soient effectués commodément et en toute sécurité.

Si cette zone est intégrée dans l’entrepôt, c’est l’aire qui accueille les quais de chargement et de déchargement. Pour que le flux de la marchandise soit le plus fluide possible, l’utilisation de cette zone doit faire l’objet d’un contrôle de planification très strict pour que les camions ne soient pas paralysés.  

Lorsque l’aire destinée au chargement et au déchargement n’est pas intégrée dans l’installation, mais est située dans un espace extérieur annexe à l’entrepôt, il est primordial de disposer d’une superficie importante pour que les véhicules puissent manœuvrer et stationner, et que les chariots qui transportent la marchandise se déplacent de façon rapide et ordonnée.

zone-chargement-entrepot

  1. Zone de réception des marchandises ou aire d’entrée de l’entrepôt :

Une fois la marchandise déchargée on effectue, dans la zone de réception de l’entrepôt, un contrôle quantitatif (on vérifie que le nombre d’unités est correct) et qualitatif de la marchandise (niveau de qualité, état de la marchandise…). Suite à ce contrôle, la marchandise sera classifiée et dispatchée vers une autre zone de l’entrepôt. Le fait que l’aire de réception de l’entrepôt soit indépendante de permet que la tâche de contrôle et de classification soit effectuée avec une plus grande précision.

zone-reception-marchandise-entrepot

  1. Zone de reconditionnement :

Les zones de reconditionnement se trouvent dans les entrepôts dans lesquels il est nécessaire de reconditionner ou de repalettiser la marchandise. Cela peut être dû au besoin de reconfigurer les unités de charge en une taille différente pour s’adapter à la solution de stockage ou pour des raisons de santé et d’hygiène. Cette zone de l’entrepôt est parfois intégrée dans la zone d’entrée du bâtiment.

  1. Zone de quarantaine de l’entrepôt :

Les zones de quarantaine sont plus habituelles dans les entrepôts des industries agroalimentaires ou pharmaceutiques, dont les produits doivent passer un contrôle plus exhaustif et analytique avant d’être stockés.

  1. Zone de stockage :

Il s’agit de l’endroit où sont déposées les marchandises et c’est l’une des zones les plus complexes de l’entrepôt. Il est fondamental de bien connaître les besoins de rotation des articles de l’entrepôt et la typologie de la marchandise.

La charge peut être déposée et empilée directement sur le sol (généralement pour les produits solides ou très lourds comme les parpaings ou d’autres éléments pour la construction), mais cette modalité de stockage présente des limites en termes de résistance, de hauteur et de commodité dans l’empilage.

C’est pourquoi le stockage au moyen de rayonnages industriels métalliques se présente comme l’option qui optimise au mieux l’espace de l’entrepôt, de par l’optimisation de la superficie à horizontale mais également en hauteur. Il y a différentes façons de tirer un meilleur parti de la superficie de l’entrepôt, mais cela doit toujours être fait en tenant compte des caractéristiques du produit stocké.

On peut prioriser l’accès direct, comme dans la solution de racks à palettes, ou la réduction des couloirs de travail avec des solutions compactes comme par exemple le rack accumulation drive in ou sur les rayonnages sur bases mobiles.

Il est préférable que la zone de stockage d’un entrepôt favorise les opérations dans la zone de picking ou de préparation de commandes, le cas échéant.

zone-stockage-entrepot

  1. Zone de picking ou de préparation de commandes :

C’est l’aire où le produit se prépare pour son transfert ultérieur vers la zone des expéditions. Les entrepôts ne disposent pas tous d’une option de picking. En effet, elle n’est nécessaire que si la marchandise expédiée a une configuration différente de la configuration à la réception.

La zone de picking ou de préparation de commandes peut être une zone de l’entrepôt en soi-même ou être intégrée dans la zone de stockage. Il y a des solutions spécifiques pour le picking comme les rayonnages pour picking dynamique ou les rayonnages pour picking manuel.

zone-picking-entrepot

  1. Zone pour l’expédition et le contrôle de sortie :

La zone d’expédition de l’entrepôt est l’espace de l’installation dans lequel on procède à l’emballage de l’ensemble des marchandises disposées dans la zone de préparation de commandes et qui vont être servies au client.

C’est également dans cette zone qu’est effectué le contrôle des marchandises pour vérifier que la commande coïncide avec les éléments présents dans la zone de préparation de commandes et / ou avec la demande du client.

De la même façon, l’aire d’expédition est utilisée pour l’accumulation des marchandises qui seront chargées sur les véhicules et sortir de l’entrepôt.

  1. Zone technique de l’entrepôt :

Elle correspond au lieu de maintenance des moyens techniques et mécaniques qui sont utilisés dans les opérations de l’entrepôt, comme les chariots ou les transpalettes. Pour des raisons de sécurité, il est recommandé que la zone technique de l’entrepôt soit située légèrement à l’écart des autres zones.

  1. Zone administrative d’un entrepôt :

Il s’agit des bureaux de l’entrepôt, l’espace de travail des responsables de l’entrepôt, des postes administratifs, du service client ou des transporteurs. C’est la zone de gestion organisationnelle de l’entrepôt.

En annexe à cette zone, on peut également trouver la zone de services de l’équipement de l’entrepôt, qui comprendra des espaces tels que vestiaires, réfectoire, salles de réunion, etc.

Pour en savoir plus : gestion intégrale.

: