Loading
Loading...
ar racking - storage solutions

Politique de Cookies

Ce site Web utilise des cookies propres et des cookies de tiers pour vous offrir une meilleure expérience d’utilisateur et à des fins analytiques ou statistiques sur son utilisation.

Vous pouvez obtenir de plus amples informations dans Politique de Cookies.

Accepter les cookies
Refuser les cookies
Les choix
25/03/2021

Méthode ABC des inventaires en entrepôt : Origine, caractéristiques et avantages

Methode-ABC-inventaires-entrepot
La méthode de classification des inventaires ABC est un système pour segmenter et organiser les produits d’un entrepôt en fonction de leur importance pour l’entreprise, de leur valeur économique, des bénéfices apportés, de la rotation générée, etc.

Avec la classification ABC, on prétend prioriser les marchandises d’un entrepôt qui sont les plus importantes pour l’entreprise, comme les produits avec un plus fort impact sur les bénéfices de l’entreprise et ceux qui supposent une rotation plus importante, au lieu de traiter toutes les références de la même façon ou de les organiser par taille, par poids ou par quantité.

Origine et explication de l’analyse ABC du stock

L’origine de la méthode ABC de gestion du stock provient de ce qu’on appelle communément la règle du 80/20 ou principe de Pareto, selon lequel c’est une petite partie du tout qui contribue en majeure partie à l’obtention de résultats. En appliquant la règle 80/20 à la réalité de l’entreprise, ce sont 20% du ​total de références qui génèreraient 80% des bénéfices.

Si nous extrapolons le principe de Pareto à la logistique, il se trouve que, dans un entrepôt, environ 20% des références de produits génèrent 80% des mouvements de l’entrepôt mais également des revenus de l’entreprise. Sur la base de ce principe, on peut suivre différents critères pour organiser et prioriser cette partie plus « importante » de la marchandise en fonction des caractéristiques de chaque entreprise.

La méthode de classification ABC utilise ce principe de Pareto pour segmenter les marchandises d’un entrepôt en 3 catégories (A, B et C) en fonction de leur importance selon le critère choisi, et destiner ainsi plus de ressources aux références qui sont plus essentielles pour l’entreprise, dans ce cas les marchandises choisies pour faire partie du groupe A.

Catégories de produits dans le système ABC

Comme tous les produits de l’entrepôt ne nous apportent pas la même rentabilité et les mêmes revenus, il ne faut pas leur destiner à tous la même quantité de ressources.

Vous trouverez ci-dessous le type de références de produit qui doit être inclus dans chacune des catégories A, B et C.

Produits de Catégorie A

Dans le système ABC, les références de la catégorie A sont les plus importantes pour l’entreprise. Elles ne concernent qu’environ 20% de l’inventaire mais elles supposent la majeure partie du mouvement habituel de l’entrepôt, celles qui ont la plus forte rotation. Ce sont également elles qui apportent environ 80% des revenus de l’entreprise.

Comme il s’agit de la catégorie de références prioritaire, l’entreprise devra lui destiner plus de ressources afin de mener à bien des contrôles de stock plus exhaustifs et complexes, réalisés de façon périodique et fréquente.

Tout problème dans l’inventaire des produits de la Catégorie A, tels que pénurie ou rupture de stock, supposera pour l’entreprise des pertes importantes.

La marchandise catégorisée comme A dans le modèle ABC devra être située dans des zones d’accès facile, proches de la zone d’expédition, afin de rationaliser le processus de préparation de commandes. Il est très important de ne pas perdre cela de vue lors de la définition du layout de l’entrepôt pour pouvoir ainsi organiser correctement tout notre stock.

Les produits de cette catégorie peuvent être stockés dans des solutions de stockage avec accès rapide et direct aux unités de charge ou, le cas échéant, dans des solutions de stockage automatisées afin d’optimiser les temps de chargement et de déchargement de la marchandise.

Produits de Catégorie B

Les références de produit catégorisées comme B dans la classification ABC sont celles qui ont une importance et une rotation modérée. Elles supposent généralement environ 30% du total des produits de l’entrepôt, et elles ne génèrent habituellement pas plus de 20% des revenus de l’entreprise.

Comme il s’agit d’une catégorie intermédiaire entre la A et la C, il faut réviser leur statut périodiquement et évaluer la possibilité pour ces références de passer plus tard à la catégorie A ou la catégorie C.

Le contrôle de stock de cette catégorie de produits doit également être effectué de façon périodique, mais avec une fréquence moindre que ceux de catégorie A qui absorberont le gros de la charge de travail au sein de l’entrepôt.

Leur localisation sera dans les endroits les plus accessibles et directs qui seront disponibles dans l’entrepôt une fois qu’on aura organisé et réservé les meilleures localisations pour les références A. Généralement, les produits de catégorie B sont stockés à des niveaux intermédiaires dont l’accès est rapide, quoique pas toujours direct, à toutes les unités de charge.

Produits de Catégorie C

Selon le principe de Pareto qui régit le modèle ABC, les références de la catégorie C seront les plus nombreuses, mais ce seront également celles qui apportent le moins de revenus à l’entreprise. Elles peuvent supposer plus de 50% des références de produits mais, en termes de revenus, elles atteignent à peine 5% du total.

Leur rotation dans l’entrepôt sera très basse, car ce sont des références moins demandées et, par conséquent, ce sont des produits pour lesquels il faut essayer de réduire au maximum les ressources qui vont leur être destinées.

Le contrôle des inventaires peut être sporadique et avec des méthodes simples, au moins pour éviter les problèmes d’obsolescence ou de péremption, et leur localisation dans l’entrepôt sera à des points éloignés de la zone d’expédition, et sur les niveaux supérieurs ou avec une accessibilité inférieure.

Avec les références de catégorie C, il faut faire une évaluation pour savoir si cela vaut la peine pour l’entreprise de destiner des ressources à leur stockage. En effet, il y a des cas où les coûts dérivés de leur stockage s’avèrent supérieurs à la rentabilité obtenue avec leur commercialisation.

Categories-produits-systeme-ABC

 

Comment classifier la marchandise dans la méthode ABC ?

Il existe différentes façons de classifier ou de définir l’importance d’un produit pour l’entreprise, en fonction du secteur, de la typologie des produits ou des besoins concrets de l’entrepôt.

Il n’y a pas de classification idéale universelle, mais il faudra choisir la classification appropriée aux circonstances de chaque secteur et de chaque entreprise. Les 4 façons principales de classifier les références de produits dans le système ABC sont les suivantes :

Classification de produits ABC par rotation

À l’aide de cette méthode de classification, les produits sont catégorisés en A, B et C en fonction de la rotation de ces produits dans l’entrepôt.

Les produits les plus demandés et donc qui génèrent le plus de mouvements dans l’entrepôt seront de catégorie A, et ceux qui ont une rotation minime seront de catégorie C.

Classification des produits ABC par coût unitaire

Dans la classification par coût unitaire les références de produits sont ordonnées en fonction de l’investissement qui devra être consacré à chacune d’entre elles. Si un produit a un coût très élevé, il sera catégorisé comme A, si son coût est réduit, elle sera, dans le modèle ABC, de catégorie C.

C’est une classification qui s’avère intéressante dans les entreprises dont l’inventaire est constitué par des produits dont les coûts sont très différents.

Classification de marchandise ABC par valeur totale d’inventaire

Dans ce cas, on ne tient pas compte de la valeur unitaire de chaque produit, mais de la valeur du total des unités stockées de chaque référence, c’est-à-dire le coût unitaire multiplié par le nombre d’unités.

C’est un système qui peut être utile, mais qui requiert un contrôle continu du stock pour redéfinir les catégories A, B et C lorsqu’il y aura des actualisations dans les sorties et les entrées de marchandise de l’entrepôt. Il s’agit donc d’une méthode de classification complexe.

Classification de références ABC par utilisation et par valeur

La classification par utilisation et par valeur est la méthode la plus utilisée et également la plus complète car elle tient compte aussi bien de la valeur des produits que de leur demande.

Cette méthode réunit les avantages des classifications précédentes en combinant la valeur et la rotation de la marchandise.

Pour être catégorisé en tant que A, un produit doit avoir pour l’entreprise une valeur élevée et en plus être très demandé et donc avoir une grande rotation dans l’entrepôt.

Pour rendre ce système plus complet et plus complexe, il est possible d’introduire dans l’équation des variables telles que la rentabilité du produit.

Avantages-benefices-methode-ABC-entrepot

Avantages et bénéfices de la méthode ABC dans un entrepôt

Au vu de toutes les caractéristiques de ce système, il semble clair qu’il s’agit d’une méthode de gestion des inventaires intéressante qui, si elle est mise en place correctement, apporte de grands bénéfices à l’entreprise.

Les principaux avantages à appliquer la méthode ABC de classification du stock dans un entrepôt sont les suivants :

Elle facilite la gestion et les opérations de l’entrepôt

Avec le système ABC, on donne la priorité et une meilleure localisation dans l’entrepôt aux produits qui supposent une charge de travail plus forte. En facilitant les processus opérationnels de ces produits principaux, la gestion quotidienne de l’entrepôt devient donc plus souple et moins chaotique.

Les opérateurs visualisent mieux sur quels produits ils doivent centrer leurs efforts, et ces produits sont en outre stockés de façon plus directe et accessible, ce qui augmente la productivité.

Plus grand contrôle du stock

Les exigences de contrôle des inventaires qu’implique la mise en place de la méthode ABC favorisent un meilleur contrôle du stock de l’entrepôt.

De plus, ce contrôle des stocks sera plus exhaustif sur les produits de catégorie A qui, à leur tour, seront ceux qui auront un poids plus important dans l’inventaire total.

Réduction des coûts

Avec la méthode ABC, les produits les plus importants pour l’entreprise sont priorisés, et c’est donc sur eux que se concentrent les efforts et les ressources de la société.

Donc, une fois les produits A, B et C catégorisés, on pourra optimiser les coûts des produits moins importants, par exemple, en réduisant le stock de sécurité des marchandises B et C.

Service plus efficient

Cette réorganisation des ressources de l’entrepôt et de l’entreprise, centrée sur les produits prioritaires, permet une amélioration notable du service, et de meilleurs délais de livraison, plus de souplesse dans la préparation de commandes et réduction des incidences.

 

Solutions de stockage dans la méthode ABC des inventaires

Les caractéristiques de la méthode ABC pour la gestion du stock accordent aux solutions de stockage et aux rayonnages industriels de l’entrepôt un rôle important étant donné qu’ils sont en grande partie responsables de l’organisation adéquate de la marchandise.

Comme la classification ABC distribue les produits en 3 catégories différentes, il est recommandé de disposer dans l’entrepôt de solutions de stockage différentes qui peuvent s’adapter aux besoins de ces 3 catégories.

Comme nous l’avons dit, ce sont les marchandises de la Catégorie A qui seront priorisées. Par conséquent, il est impératif que l’entrepôt dispose pour ces produits d’une solution de stockage qui facilite et accélère leur chargement et leur déchargement et avec un accès facile aux unités de charge.

La solution semi-automatique AR Shuttle pour palettes est l’une des solutions de stockage qui s’adaptent bien à ces caractéristiques. Il s’agit d’un type de rayonnage par accumulation à haute densité qui utilise des radio-navettes pour le transport des unités de charge à l’intérieur des rayonnages. De cette façon le chargement et le déchargement se voient facilités étant donné que le chariot élévateur n’a pas à être introduit à l’intérieur de la solution de stockage.

Solutions-stockage-methode-ABC-inventaires

Il est aussi recommandé que les solutions de stockage installées soient des solutions souples et adaptables aux différents besoins de l’entrepôt, car dans la méthode ABC il peut y avoir des changements entre les catégories des produits qui exigent de réorganiser l’entrepôt de façon périodique. Comme solution de rayonnages souple, il faut souligner que les racks à palettes peuvent être facilement adaptés et agrandis et qu’en plus on peut les combiner avec des solutions de stockage dynamiques.

Toutefois, comme dans le cas des types de classification de produits ABC, il n’existe pas de solution de stockage qui soit parfaite pour tous les entrepôts. Il est donc recommandé de bien étudier tous les besoins de l’entrepôt au cas par cas.

 

Si vous avez besoin de conseil pour choisir la meilleure solution de stockage pour les besoins de votre entreprise, contactez ici notre équipe AR Racking France.

: