Loading
Loading...
ar racking - storage solutions

Politique de Cookies

Ce site Web utilise des cookies propres et des cookies de tiers pour vous offrir une meilleure expérience d’utilisateur et à des fins analytiques ou statistiques sur son utilisation.

Vous pouvez obtenir de plus amples informations dans Politique de Cookies.

Accepter les cookies
Refuser les cookies
Les choix
16/02/2021

L’immologistique face à l’essor des ventes online

immologistique-entrepots-ventes-online
Le secteur immologistique a expérimenté une forte croissance dans les années qui ont suivi les crises et, surtout, après l’irruption de la pandémie du coronavirus, qui a supposé un énorme défi en termes d’adaptation technologique, de capacité à satisfaire la demande dans des délais jamais exigés auparavant et de logistique.

Immologistique, qu’est-ce que c’est ?

Bien qu’il s’agisse d’un terme de plus en plus fréquent, il convient d’expliquer de quoi il s’agit exactement. L’immologistique est le secteur immobilier qui apporte une réponse aux besoins logistiques des entreprises. Autrement dit, l’immologistique consiste en la location et la vente d’entrepôts, de centres de distribution, d’espaces flexibles et d’autres édifices industriels avec des installations de stockage.

Les acteurs principaux qui prennent part aux processus immologistiques sont le promoteur immobilier spécialisé dans les processus industriels et le client logistique, qui pourra être le fabricant lui-même ou l’opérateur logistique qui exploitera l’entrepôt pour le compte du fabricant (l’opérateur se chargera du stockage, du transport, de la distribution et des autres opérations liées à l’entrée et à la sortie du produit, c’est-à-dire, de la logistique du fabricant ou l’entreprise qui requiert ses services).

Essor du e-commerce : centres logistiques de proximité urbaine

Avant la crise sanitaire, le secteur de la vente online venait déjà d’une tendance à la hausse importante. Mais la pandémie a accéléré cette évolution. Elle a situé les taux de pénétration du commerce online à des niveaux non prévus, même dans des secteurs dans lesquels les habitudes de vente online ont traditionnellement été plus bas comme l’alimentation, les articles domestiques, les articles de sport et de bricolage.

Les entreprises, d’autant plus maintenant que nous vivons un contexte changeant et de plus en plus exigeant en termes de délais et de flexibilité, doivent gérer avec la plus grande efficience ce qu’on appelle le premier et, surtout, le dernier mille, étapes clés dans le succès commercial. Les consommateurs exigent des livraisons quasi-immédiates en raison du changement dans les habitudes de consommation qui a établi le commerce électronique (e-commerce).

C’est pourquoi, face à l’essor des ventes online, il est de plus en plus fréquent que, dans le secteur immologistique, on demande des entrepôts industriels proches des grands centres urbains afin de permettre d’écourter les délais de livraison. Il s’agit de plateformes logistiques plus petites, des microhubs très proches des villes préparés pour traiter un grand nombre de commandes en peu de temps et généralement, avec moins de références que dans un autre type d’entrepôts de plus grande envergure et un peu plus éloignés des centres urbains. C’est à cet effet qu’autour des villes, dans un rayon de 20 km, ont été créés des parcs logistiques (espaces dans lesquels sont regroupés des centres opérationnels basés sur l’intégration de différents processus logistiques) qui hébergent ce type d’entrepôts avec une intense rotation.

centres-logistiques-e-commerce

Entrepôts hyper-efficients

Le principal inconvénient de cette forte demande pour les bâtiments logistiques de proximité urbaine, à localisation stratégique et « de dernier mille », est la rareté du foncier industriel et le coût élevé du mètre carré.

C’est pourquoi il est indispensable que l’investissement réalisé concerne une infrastructure qui puisse être rentabilisée au maximum et dont l’optimisation soit totale. Par ailleurs, les fabricants et les opérateurs logistiques recherchent que les processus qui vont être suivis dans l’entrepôt ou dans le centre de distribution soient flexibles et que la gestion des stocks et la marchandise stockée trouvent un équilibre entre une capacité de stockage optimale et une flexibilité dans la manipulation de la charge qui fasse du bâtiment industriel un actif à la rentabilité et à l’efficience maximales.

Certaines des solutions de stockage les plus habituelles dans ces entrepôts sont les suivantes :

  • Entrepôts automatisés : ils offrent une haute densité de stockage grâce à la réduction des couloirs de travail et à leur capacité de croissance en hauteur, un avantage compétitif dans cette époque où la demande de foncier industriel est en plein essor, ce qui a augmenté son coût. Avec ce type d’entrepôts, qu’il s’agisse d’entrepôts automatisés pour palettes ou d’entrepôts automatisés pour les caisses, les temps de réponse sont minimes, ce qui est fondamental dans un marché où c’est le commerce en ligne qui prédomine. Les investisseurs disposent d’autres alternatives pour l’automatisation des entrepôts.
  • Plateformes sur rayonnages : c’est une autre alternative à la pénurie de foncier qui ne requiert pas d’automatisation et qui exige un investissement initial moins important. Il s’agit d’une solution pour les cas où l’aire disponible est réduite. Ses principaux avantages sont une adaptabilité à différentes marchandises et une accessibilité totale, ainsi que la possibilité d’y incorporer des moyens mécaniques.


Lorsque la croissance en hauteur n’est pas possible ou lorsqu’elle est limitée, une autre alternative très fréquente est l’installation de solutions compactes ou, c’est-à-dire la mise en place de rayonnages industriels dans lesquels l’optimisation maximale de l’aire disponible prévaudra sur l’immédiateté de l’accès aux unités de charge.

Entrepôts big box qui alimentent ceux de « dernier mille »

En parallèle à l’augmentation de la demande d’entrepôts de proximité urbaine qui s’ajustent aux caractéristiques du marché électronique et aux habitudes de consommation actuelles, il existe de plus en plus d’opérations dans le secteur immologistique des entreprises qui requièrent des entrepôts XXL ou big box. Il s’agit d’installations logistiques de milliers de mètres carrés avec une grande capacité de stockage, avec un niveau élevé de connectivité qui permet de traiter de grands volumes de marchandise, et qui disposent d’une aire d’entrepôt spacieuse qui alimente les entrepôts de « dernier mille » pour ce e-commerce dont nous parlons.

Pour les opérateurs logistiques et/ou les fabricants, il est fondamental de disposer d’entrepôts spacieux et suffisamment adaptables et modifiables pour faire face aux défis qui seront à relever, à court et à moyen terme. C’est pourquoi il est de plus en plus habituel de voir des projets clés en main dans le domaine immologistique.

solutions-stockage-entrepot-immologistique


Le stockage frigorifique arrive en force dans l’immologistique

Avec l’énorme augmentation de la vente en ligne dans le secteur de l’alimentation, le stockage frigorifique vit un moment de forte demande. Les produits périssables et délicats comme les médicaments requièrent des conditions de stockage spéciales pour être conservées et transportées jusque chez le client final dans des conditions optimales en vue de leur consommation, le tout, dans les délais de livraison extrêmement réduits auxquels nous a habitués le commerce électronique.

 

Si vous souhaitez équiper votre entrepôt logistique en optimisant le temps et espace disponible, n’hésitez pas à contacter notre équipe ici.

: